Émotion et indignation après la saisie d’animaux

Parution du 17/01/2019 dans le journal L’Union Ardennais

D’un commun accord avec la commune et la famille, nous n’avions pas voulu indiqué de quel dossier il s’agissait.
Malgré cela, les Ardennes sont petites et tout finit par se savoir.

En effet, la saisie de samedi dernier a été effectuée chez Régine Michel, une octogénaire vivant dans le dénuement le plus total, sans eau ni électricité. Depuis plus de 40 ans, les associations connaissent le dossier. En 2006, l’association LISA dépose plainte et retire 89 animaux, accompagnée de la SPA et l’Association Stéphane Lamart.

Régine Michel souffre du syndrome de Noé, qui consiste à se réfugier dans l’accumulation d’animaux pour y trouver un réconfort.

Depuis le début de l’existence de l’association LISA, les bénévoles connaissent ce dossier. Nous avons fait plusieurs saisies chez elle et nous nous sommes battus pendant des années sans pour autant avoir été écoutés.

Les jours et les années ont passés, les animaux ont souffert.

La semaine dernière, nous avons été contacté par un membre de sa famille ainsi que la mairie avec laquelle nous nous sommes entendues pour intervenir.

Comme toujours, nous ne lâcherons pas et seront présents pour qu’une fois pour toute, ce dossier soit afin clôturé.

NOTA : ce n’est pas seulement depuis son hospitalisation que les animaux étaient en manque de soin. Cela a toujours été.
Il ne suffit pas d’aimer les animaux, il faut aussi savoir et être en capacité de les respecter.

Plus d’information, voir aussi : Les chiens morts et blessés découverts à Wagnon étaient les derniers d’une longue série
Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu