Parution dans le Journal L’Ardennaise le 14 Novembre 2015

Surpopulation

Un jour, une personne a récupéré des petits paumés d’la vie. Non stérilisés, une première portée a pointé le bout de son nez. Elle les a gardé… D’une dizaine, ils sont passés à une vingtaine. Puis une quarantaine. Aujourd’hui, ils sont plus de soixante-dix dans cet appartement…

Ce vendredi 13 Novembre 2015, l’association LISA a saisie plus de soixante-dix chats dans les Ardennes. Il faut avoir l’estomac solide. Les photos ne révèlent pas la forte odeur d’ammoniac qui émanait du logement (puis nos vêtements et nos cheveux par la suite). L’urine de chat avait grignoté les meubles et le plancher. Les bénévoles ont commencé à mettre les félins dans les cages de transport. Mais les chats avaient bien compris qu’ils ne reverraient plus leur “chez-eux”. Ils se cachaient dans les moindres recoins : derrière la gazinière, sur les poutres, derrière les radiateurs, dans le canapé (si si, on en a retrouvé un dans l’accoudoir…). Un autre, plus malin, s’était aplati façon carpette, les oreilles à l’horizontale, en haut d’un meuble en mode :”Ils ne me voient pas, je suis in-vi-sible”…

Mais au final, les chats étaient partout. Certains sont borgnes à cause des bagarres liées aux problèmes de territoire des mâles, d’autres sont plus ou moins amochés. Les femelles sont abimées au niveau de la nuque à cause des tentatives de reproduction des mâles. Certains sont maigres et faibles car les plus gros les empêchaient d’accéder à la gamelle.

Aujourd’hui, l’association cherche des familles ADOPTANTES (et non des familles d’accueil) pour choyer ces naufragés de la vie. Vous vous en doutez très certainement, nous n’avons pas pu faire de photo pour chaque chat. Si vous désirez adopter un petit chat, contacter Isabelle 06 22 79 11 70. Les bénévoles qui s’occupent des chats ne vont pas sur facebook ! Si vous désirez adopter un matou, il faut absolument appeler le bureau.

Merci de votre compréhension =]

INFOS: Les chats sont noirs, gris souris, tigrés (du gris clair/foncé au marron), noir et blanc ainsi que d’autres robes. Ils ont toujours vécu en appartement. Ils sont de tout âge, de 5 mois à 10 ans. Ils n’ont pas la teigne et ne montrent pas de signe de maladie particulière. La personne qui les avait dit d’eux qu’ils sont gentils et cherchaient les caresses. Remarque : il n’y a pas eu d’attaque agressive, pas de griffure volontaire d’attaque. On pouvait les extraire de leur cachette sans sifflement et coup de patte de leur part (sauf quand la caisse de transport s’approchait de trop près). Cette situation est très urgente ! Merci de partager cet article autour de vous pour nous aider à trouver des adoptants au plus vite ! Merciiii =) !

gros, non, ÉNORME PS : On nous fait souvent la remarque : “C’est quand même cruel de stériliser ! Vous vous rendez compte ! Et si ils veulent des bébés qu’ils en fassent! Pauvres minous!” ANTHROPOMORPHISME quand tu nous tiens … Voilà pourquoi on se bat pour faire comprendre que la stérilisation n’est pas là pour mutiler mais pour éviter ce genre de situation ! A savoir, la reproduction féline est un calvaire pour la femelle. Le pénis du chat étant recouvert de papilles cornées pour mieux rester accroché pendant l’acte. Un mâle peut copuler 15 fois par jour et la femelle peut être saillie 10 fois par heure par plusieurs mâles différents (pendant ce temps là, la FIV (SIDA du chat) continue paisiblement sa propagation, trop facile) ! Sans parler des bagarres entre matous qui provoquent des abcès allant jusqu’à l’amputation ou des yeux crevés. C’est cette vie que vous voulez pour vos matous ? Vos proches ont ce genre de discours ? Diffusez cet article. Peut-être qu’ils changeront d’avis … Sait-on jamais… Vous souhaitez nous aider ? Vos couvertures, draps, serviettes, croquettes, litières sont les bienvenus !

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.